Voici l’étonnant pouvoir d’une simple boîte en carton, transformée en “coffre à écrans”…

En ce début d’année scolaire, je vous propose un mini-bricolage à faire si possible avec vos enfants ou petits-enfants.

Une solution basique mais très efficace pour limiter le temps d’écrans à la maison.

Une “boîte à chaussures” : c’est tout ce qu’il vous faut pour commencer ! Avouez qu’avec les soldes de cet été, vous devriez pouvoir en trouver 😉

Psst… à moins que vous ne chaussiez du 44, récupérez celle d’un Papa. Car dans une boîte pour escarpins en taille 36, si les smartphones passent… les tablettes 7” ne rentrent pas !

Mais au fait, pourquoi agir ?

Ras le bol

Tous les parents sont confrontés au problème.

Marre de vous battre pour éviter que vos enfants restent scotchés aux écrans ?

Surtout avec les tablettes et les smartphones, si faciles à trimbaler partout et à planquer dans une poche, sous les vêtements ou entre les pages d’un livre…

À la fin du temps prévu, ils ont toujours une bonne raison pour ne pas lâcher l’écran :
  • “Attends encore 2 min Maman, j’ai pas sauvegardé ma partie !” 

  • “Euh, j’ai encore eu des soucis de connexion, alors ça compte pas.”

  • “Oui mais là, j’écoute juste ma musique, je regarde pas l’écran…”

  • “Je peux juste trier mes photos ?”

Ils négocient une petite rallonge. Et hop ! Dès que vous avez le dos tourné, ils en profitent. À moins que vos enfants ne soient tous des anges, mais ce n’est pas le cas des miens…

Donc il faut ruser.

Le seul truc qui marche : le coffre à écrans

Pour limiter le temps d’écrans, il faut s’y prendre tôt. Idéalement dès qu’ils sont tout petits. Fixer une durée et des règles pour que ça passe en douceur.

Mais peu importe l’âge, le seul VRAI truc qui marche c’est de prendre l’appareil entre les sessions. Point. Au minimum pour la nuit, surtout pour les ados.

Oui, ça peut paraître violent, mais le “coffre à écrans” fonctionne !

Ils sortent l’appareil de la boîte, puis le remettent une fois la session prévue terminée.

Vos ados auront envie de porter plainte, mais comme ce n’est pas encore un délit, vous êtes tranquille (au moins juridiquement).

Bref, la première fois que vous imposez cette règle, ça aura un peu de mal à passer. D’autant plus s’ils ont acheté l’appareil avec leur argent de poche : ils auront l’impression de se le faire voler !

Mais une fois la pilule avalée, c’est un vrai bonheur. Une paix retrouvée. Un sommeil en toute sérénité.

Honnêtement, la fin justifie les moyens. Mais pour y arriver, vous devez leur expliquer que c’est pour leur bien : pour leur santé et leur avenir.

Mieux dormir

Nous ne sommes pas des chauves-souris. Alors la nuit, les adultes… les enfants et ados doivent tous dormir…

Leur laisser un écran à portée de main n’est pas une bonne idée. Le risque, c’est moins de sommeil et une fatigue qui s’accumule jour après jour.

Idem pour la soirée, mieux vaut préférer d’autres activités avant d’aller se coucher. La faute à la lumière bleue émise par les écrans, qui retarde l’endormissement.

Retrouvez ici ma lettre sur cette “lumière anti-sommeil, avec des arguments pour leur en parler et les filtres orangés à utiliser afin de la neutraliser. Comme vous utilisez vous-même les écrans, mes infos et conseils vous aideront à mieux dormir.
lumière bleue

S’activer dehors

En journée, pareil. Je vous recommande de ne pas laisser en accès libre les appareils mobiles. Ce n’est pas leur rendre service : c’est trop tentant de les voir en permanence.

Il faut que les enfants et ados profitent de leurs frères et soeurs, de leurs amis. Qu’ils varient les activités, si possible à l’extérieur.

Retrouvez ici ma lettre sur “l’épidémie de myopie qui se développe à toute vitesse chez les jeunes qui ne voient pas assez la lumière du jour. Vous aurez de bons arguments pour les convaincre de prendre le soleil… afin de ne pas perdre la vue !
épidémie myopie

Choisissez votre version du coffre à écrans

Vous avez de quoi les convaincre, alors passons à la réalisation du “coffre à écrans”. Je vous propose 4 versions :

1 – VERSION “BRONZE”
= ultra-basique – zéro boulot



coffre à écrans ultra-basique - zéro boulot Prenez une boîte à chaussures, posez les écrans dedans, c’est fini.

On ouvre, on ferme. Pas très joli dans votre intérieur, mais rien de plus simple.



2 – VERSION “ARGENT”
= décorée par vos enfants



coffre à écrans décorée par vos enfants La même boîte en carton, décorée par vos soins (pour une déco… maîtrisée !) ou par vos enfants (pour les impliquer dans la démarche). Peinture, collages, papier-peint, tissu… Vive la créativité.

Là, c’est notre aîné qui s’en est chargé, pour un résultat sobre et clair avec le symbole USB.



3 – VERSION “OR”
= chargement centralisé



coffre à écrans avec chargement centralisé La même boîte en carton, percée d’un trou sur un côté. Objectif : laisser passer le câble vers un chargeur branché sur la prise murale.


À l’intérieur, mettez une multi-prises USB afin de recharger facilement tous les appareils avec leur propre connecteur (Micro-USB, Lightning, USB-C).

la multi-prises USB que j’ai chez moi

=> cliquez sur l’image pour l’agrandir.
Je ne touche AUCUNE commission, mais voici la multi-prises USB que j’ai chez moi : moins de 10 EUR et qualité impeccable. Nombreux bons avis sur Amazon.


BONUS :
  • la répartition du courant sur les 4 connecteurs force une charge lente, qui endommage moins la batterie des appareils électroniques ;
  • – vous gardez les chargeurs, comme ça vous contrôlez aussi le temps d’utilisation puisque l’autonomie des écrans connectés est limitée .



  • 4 – VERSION “PLATINE”
    = limitation des ondes



    coffre à écrans permettant de limiter les ondes La même boîte en carton, avec l’intérieur tapissé de papier aluminium collé. C’est plus long et délicat, il ne faut pas laisser de trou et protéger le bord du couvercle avec du scotch (sinon ça se déchire en frottant à chaque fermeture).

    Si l’aluminium est bien posé, même avec cette forêt de câbles et d’appareils, bye bye les ondes !

    Autre option, choisir une grande boîte en métal. Pensez aux anciennes boîtes à biscuits. Rapide, solide, efficace.



    Je serai heureux de découvrir vos créations ! Envoyez-moi une photo en répondant à ce message, je diffuserai mes préférées sur la page facebook de SerenWays.

    Vos propres règles

    Chaque famille a son rythme de vie, son équilibre.

    Certains voudront avoir un “coffre à écrans” costaud avec un cadenas à clef. Ne rigolez pas, c’est parfois nécessaire en cas d’addiction !

    D’autres miseront sur la responsabilité et ne mettront même pas de couvercle. C’est envisageable chez les rares jeunes pour qui les écrans passent après tout le reste : sport, musique, lecture, dessin…

    Je ne veux pas imposer quoi que ce soit. Vous devez fixer vos propres règles entre adultes, puis les affiner AVEC vos enfants. Des règles simples, adaptées aux âges et caractères de vos enfants ainsi qu’à leurs usages.

    Important : il faut que ce soit facile à comprendre et à gérer.

    Chez nous

    Juste un exemple : chez nous les appareils filent dans le “coffre à écrans” avant le dîner et ils y restent jusqu’après le petit-déjeuner. Jamais d’écrans avant 9h du matin (donc uniquement le week-end, rien avant de partir à l’école).

    Nos plus grands ont plusieurs courtes plages horaires en journée. Pour nos plus jeunes c’est une session en fin de journée, un jour d’école sur deux, après avoir fini leurs devoirs et participé à la préparation du repas.

    Nous essayons au maximum d’intercaler toute session écrans entre une autre activité ludique et un tour dehors pour se défouler. Le week-end, on adapte selon la météo et le programme de la famille.

    On privilégie les sessions partagées entre frères et soeurs plutôt que des jeux en solitaire.

    Bien rangés dans le coffre à écrans

    En tout cas, en dehors des jours et horaires que vous aurez fixés… hop, ils doivent être rangés dans le “coffre à écrans”. Si ce n’est pas le cas, le lendemain… ils n’y auront pas accès.

    Une règle mesurée, facile à comprendre et à appliquer !

    Dernier point : mettez le “coffre à écrans” dans votre chambre pour mieux contrôler les entrées-sorties d’appareils, surtout la nuit. Par contre, si possible éloignez la boîte de votre tête de lit, histoire de limiter votre exposition aux ondes.

    J’espère que cette lettre vous aidera concrètement à limiter le temps d’écrans de vos enfants ou petits-enfants.

    Si vous avez apprécié cette lettre, partagez-la à vos proches en utilisant les images cliquables situées ci-dessous.

    Bien à vous,

    Pierre Garnier

    PPS : Si un proche vous a transféré ce message et que vous souhaitez recevoir mes autres informations et conseils utiles pour vous aider à mieux réagir face aux écrans et aux dangers d’Internet, cliquez ici puis indiquez votre adresse email. C’est gratuit.

Recevez gratuitement le Kit Temps d’Écrans,
et reprenez le contrôle !


▼ Inscrivez-vous pour l’obtenir ▼

@

 

Vous recevrez chaque semaine par email, nos conseils pratiques
pour protéger vos enfants des dangers d’Internet et des écrans.
Adresse email ni vendue ni échangée. Zéro spam.
Désinscription facile. Confidentialité

3 thoughts on “Coffre à écrans : bricolage facile pour paix royale !”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *