Le ministre de l’Éducation Nationale l’a lui-même reconnu, les smartphones favoriseraient la diffusion d’images à caractère pornographique chez les jeunes.

Thérèse Hargot, sexologue et Israël Nisand, gynécologue obstétricien répondent aux questions que l’on se pose tous : Quelle est aujourd’hui la vision de la sexualité retenue par les adolescents ? Comment faire face aux dangers ? Quel est le rôle de l’école ? Et celui des parents ?

 » 63% des garçons et 37% des filles de 15 à 17 ans ont déjà surfé sur un site classé X « 

...pour plus d'informations :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *