La loi a été votée… mais est-elle appliquée chez vous ?

Oui ? Non ? Répondez-moi ! (en bas de ce message).

C’est l’heure du bilan !

La loi interdisant l’usage des téléphones portables (et autres objets connectés) a été votée puis promulguée cet été par le Président de la République. Mais pour certaines familles, elle a un goût amer.

Le ministre de l’Éducation nationale a demandé à ce qu’elle soit appliquée dès la rentrée de septembre 2018 dans tous les établissements scolaires français.

Pourtant, certaines écoles et certains collèges ne jouent pas le jeu.

Ces établissements autorisent encore l’usage de ces appareils dans leur enceinte… en exploitant une faille dans la loi : le principe d’exception via leur règlement intérieur !

Parfois c’est autorisé dans les couloirs, parfois dans la cour de récréation

J’ai reçu plusieurs messages (mais pas des tonnes non plus) de la part de parents membres de la communauté, inquiets de constater que rien n’avait changé pour eux… Que leurs enfants ou petits-enfants étaient toujours en danger à l’école.

J’ai immédiatement décidé de dresser le bilan pour voir si la loi était effectivement appliquée sur le terrain ou non !

Et surtout d’ouvrir la chasse aux établissements “mauvais élèves”.

Nous avons inversé la vapeur !

Avant l’été, j’avais lancé un appel à la communauté SerenWays pour avoir une vision claire de la situation locale. D’après les remontées, plus de 80% des membres avaient des enfants non protégés à l’école ou au collège.

La semaine passée, j’ai demandé à plus de 500 d’entre eux si la situation s’était améliorée depuis que la loi ait été promulguée.

85% des membres ont répondu OUI.

Notre grande mobilisation a permis d’inverser la vapeur !

Il n’y a pas de statistiques officielles, et je sais que ce pourcentage n’est pas forcément représentatif du territoire national mais c’est ultra-encourageant.

La plupart des établissements ont bien joué le jeu en interdisant, comme demandé par la loi, l’usage des téléphones portables depuis la rentrée.

Enfin 100% sereins ?

“La plupart” ce n’est pas… “tous” !

85% d’enfants protégés, ça veut dire qu’il reste potentiellement 15% des élèves encore en danger.

Ils continuent de subir toutes les dérives (accès à la pornographie et aux contenus violents, cyber-harcèlement…) liées à l’usage non supervisé des smartphones par les élèves en milieu scolaire.

On parle de 1 500 000 d’enfants et de jeunes… On ne va pas les abandonner et rester les bras croisés sans rien faire !?!

Nous devons continuer notre mobilisation.

J’ai décidé de retrousser à nouveau mes manches et mener le combat qui se joue au niveau local, pour aider ces parents qui en ont besoin.

Nous devons faire la chasse aux établissements qui ne respectent pas l’esprit de cette loi !

Et pour ça, j’ai besoin d’avoir un état des lieux précis de la situation.

Qu’en est-il chez vous ?

Avec votre aide, nous pourrons dresser une carte des établissements qui ne respectent pas (encore) la loi. Et les pousser à basculer du “bon” côté le plus rapidement possible.

Vous êtes mes yeux et mes oreilles sur le terrain, alors… cette loi a-t-elle changé la situation pour vous ?

L’usage des téléphones portables (et autres objets connectés)
est-il VRAIMENT interdit
dans les établissements scolaires de vos enfants ou petits-enfants ?

 

 

En cliquant sur un des boutons ci-dessus, vous arriverez sur un formulaire très rapide à remplir – moins d’1 minute – pour identifier un maximum d’établissements.

C’est quoi la suite ?

Partagez cette enquête à tous les parents que vous connaissez.

Même si votre enfant est enfin protégé à l’école cette année, ce n’est malheureusement pas le cas partout en France. Aidez-nous à faire entendre raison aux établissements qui ont fait la sourde oreille !

À nous tous ensuite de diffuser cette carte pour mettre la pression. Elle sera publiée sur le site web de la communauté SerenWays et poussée sur les réseaux sociaux.

Nous voulons ensuite la transmettre aux recteurs d’académie et au ministère de l’Éducation nationale.

Je vous informerai de la suite de ce combat… mais pour le moment c’est à vous d’agir !

Merci d’avance pour votre action et vos partages,

Pierre Garnier

PS : Vous aussi, le non respect de l’esprit de cette loi vous indigne ? Vous souhaitez aller encore plus loin ? Vous pouvez soutenir dès maintenant la communauté SerenWays pour que nous ayons les moyens de continuer ce juste combat, faire appliquer la loi afin de protéger TOUS les enfants…

Suggestion d'articles

Laisser un commentaire

avatar